Hirsingue patrimoine : Habitat, coutumes et vie associative - histoire.
A betsi eber Hersega un d'r Sundgau.
Accueil A propos Pourquoi Recherche Plan du site Décryptage photos
Contact Mentions légales Annuaire News letter Technique

Quoi de neuf ? Liens sundgauviens
Habitat Coutumes Vie associative Hirsingue.Comm Agenda Pages d'histoire




M.Artzet ne voulant à aucun prix laisser aux mains prussiennes l'emblème de la Patrie, emporte le drapeau communal, qu'il a conservé depuis lors avec un soin jaloux.

La mairie de Hirsingue
en 1914.



La maison de Jean-Baptiste Artzet,
rue de l'église.(1990)

Hirsingue Sundgau Sud Alsace
- histoire




La décision patriotique du maire Jean-Baptiste Artzet :
le sauvetage du drapeau communal - Hirsingue 1872


Au courant de l'été 1870, la guerre est déclarée.
Beaucoup d'habitants quittent Hirsingue pour la Suisse ou la France.
Le maire Jean-Baptiste Artzet part pour la France avec le drapeau.

Qui est ce maire ?

Il est né le 20 novembre 1827 à Hirsingue.
Elu, sans son consentement, au Conseil municipal en 1859.
Nommé adjoint en 1862, puis maire en 1863, fonction qu'il remplit jusqu'au 30 novembre 1872.


Après deux années d'attentes, en 1874, il est nommé percepteur à Oisement (Somme).
En 1877, il arrive à Arnèke et en 1883, à Ebblinghem avec résidence à Hazebruck.
En janvier 1902, il est mis à la retraite et va résider à Ascq
Il décède le 30 décembre 1903 à Ascq près de Lille.

Extrait de l'homélie funèbre prononcée par l'abbé Rogé, curé d'Ascq.

Fixez vos yeux sur ce drapeau.
Ce drapeau a une histoire, et cette histoire est intimement liée à la vie de notre si regretté défunt.

Dans la nuit du 30 septembre 1872, M.Artzet, maire de Hirsingue, légalisait la liste de ses administrés qui avaient opté pour la France.

Il achevait de clore cette glorieuse nomenclature d'Alsaciens français en y ajoutant son propre nom et, par le fait, ceux de son épouse et de ses neuf enfants.

Puis soudain, regardant cet étendart qu'il avait fait arborer bien des fois au balcon de la mairie de Hirsingue, il frémit à la pensée de le laisser profaner par les mains des ennemis victorieux de la France.

Ce drapeau est le même dont la présence ici dans cette église nous étreint d'une poignante émotion.

Depuis 1872 M.Artzet l'a conservé parmi les trésors de la famille comme une relique bénie, comme un trophée pris à l'ennemi.

Après cela vous ne serez pas étonné d'apprendre, que le bourg de Hirsingue, resté français de coeur, bien qu'allemand de fait, conserve religieusement depuis 33 ans le souvenir du magistrat qu'il a vu s'éloigner en pleurant.

Pris d'une sublime inspiration, il résolut d'emporter avec lui, sur la terre de France, la soie tricolore, symbole de la patrie....

M.Artzet ne voulant à aucun prix laisser aux mains prussiennes l'emblème de la Patrie, emporte le drapeau communal, qu'il a conservé depuis lors avec un soin jaloux.


André et Pierre Artzet, militaires, petits-fils du maire Artzet, ramènent le drapeau à Hirsingue le 14 septembre 1919.



Sources :
- Guide du V°.Concours de Gymnastique
  de l'Arrondissement d'Altkirch à Hirsingue - 18 et 19 juillet 1931.
- Mme. Colette Artzet et Yvette Steinbach  - Octobre 2017.



Personnages célèbres de Hirsingue :
1868-1978 : François Joseph Fues
Prêtre et historien de Hirsingue. .... suite.




Sommaire des pages d'histoire de Hirsingue.
Galerie des maires 1790-2008..